Digital & Management par MaCertif
LinkedIn Passer du mode Sombre/Clair/Auto Passer du mode Sombre/Clair/Auto Passer du mode Sombre/Clair/Auto Retour à l'accueil

Parties Prenantes (Stakeholders)

Qu’est-ce qu’une partie prenante (Stakeholders) en gestion de projet ?

Une définition :
Une partie prenante est un individu, un groupe ou une organisation qui est impacté, impacte, peut impacter ou se sentir impacté par une décision, une activité ou le résultat d’un projet.

Gestion de programme


Pourquoi faut-il gérer les parties prenantes tout au long du votre projet ?

Les parties prenantes ne sont pas forcément impactées par votre projet, mais si elles pensent l’être elles peuvent influencer votre projet positivement ou négativement.

La non gestion de vos parties prenantes, peut entrainer l’échec direct de votre projet.

Vous pouvez respectez vos délais, coûts, périmètre, offrir un produit de qualité répondant aux enjeux opérationnels, stratégiques et marché de votre organisation, si vos parties prenantes ayant du pouvoir s’opposent à votre projet pour des raisons politiques par exemple, ce sera l’échec assuré de celui-ci.


Comment gérer les parties prenantes ?

Dès le démarrrage de votre projet, il est fondamental d’identifier les parties prenantes. Il est nécessaire de les lister, catégoriser, documenter leur intérêt, les attentes et exigences de toutes les personnes clés de l’organisation envers votre projet.

Vous devez ensuite identifier les parties prenantes promoteurs de votre projet, les parties prenantes neutres, c’est-à-dire indifférentes et les détracteurs, les parties prenantes qui sont contre votre projet.

Vous devez aussi identifier le niveaux de pouvoir d’une partie prenante. Ce pouvoir peut être de différentes natures comme hiérarchique, le plus évident, mais aussi lié à l’influence naturelle de la partie prenante au sein de l’organisation.

Bien évidemment, il n’est pas toujours évident de savoir qui est réellement opposé à votre projet. Vos compétences relationnelles doivent vous permettent de comprendre qui sont vos réels alliés et opposants.

Ensuite, vous déterminez le positionnement cible, voulu de la partie prenante étudiée pour votre projet.

Par exemple, une partie prenante jugée essentielle est actuellement neutre vis à vis de notre projet et nous souhaiterions qu’elle devienne “promoteur”.

Vous définissez donc des actions, mode de management planifiés, par parties prenantes pour combler l’écart entre le comportement actuel et celui souhaité.


Point essentiel :

Si vous cherchez à satisfaire toutes vos parties prenantes, c’est la mort assurée de votre projet. Tout l’enjeu est de comprendre lesquelles (aussi comment et quand), il est nécessaire de satisfaire pour atteindre les objectifs de votre projet.



Vous aimez cet article ? Partagez-le sur LinkedIn





A propos de l'auteur: Grégoire Semelet
Grégoire a 15 années d’expériences en gestion de projets, PMO, conception de logiciel, Agilité, formation, coaching. Il intervient comme consultant depuis 2006 auprès de nombreuses sociétés. Certifié PMP du PMI, PSM I, PSPO I de Scrum.org et ITIL d’Axelos.
-





Tags : Parties Prenantes