Digital & Management par MaCertif
LinkedIn Passer du mode Sombre/Clair/Auto Passer du mode Sombre/Clair/Auto Passer du mode Sombre/Clair/Auto Retour à l'accueil

Planifier votre projet

Nous abordons ici les grandes questions à vous poser pour gérer l’approche et la planification la plus efficace pour votre projet.

Quels sont les éléments à considérer ?

Pour déterminer l’approche optimale de planification de votre projet, nous vous proposons de consédérer les critères suivants :

  1. Contraintes physiques ou immatérielles du produit à développer
  2. Culture d’entreprise et compétences des membres de l’équipe
  3. Complexité du produit ou service à créer
  4. Niveau de stabilité du périmètre (est-il relativement fixe ou totalement variable ?)
  5. Taille de l’équipe projet

Ces critères permettront de déterminer votre apporche de développement en suivant, par exemple, le modèle ci-dessous.


Qu’est-ce qu’une approche de développement ?

Une définition :
Une Approche de développement est, comme son nom l’indique, une approche ou un procédé particulier pour créer le livrable attendu du projet. Cette approche peut être prédictive, itérative, incrémentielle, Agile ou Hybride. Généralement, cette approche est définie avant de définir cycle de vie du projet. Une fois une approche choisie, le cycle de vie du projet, consitué de ses phases est déterminé.

Le tableau ci-dessous est plus une illustration qu’un guide. Il permet de faire le liens entre des caractéristiques et le contexte d’un projet pour déterminer l’approche de développement la plus adaptée.

Contraintes Physiques / Matérielles Culture d'entreprise et de l'équipe Fréquence de livraison Stabilité du périmètre Taille de l'équipe Approche de développement préconisée
Produit Globalement malléable (Logiciel, Création d'un nouveau Service …) Volonté d'aller vers l'Agilité mais Culture Agile Faible En continu Plus ou moins Stable Petite
(10 max)
Kanban
Produit Globalement malléable (Logiciel, Création d'un nouveau Service …) Culture Agile Exploratoire, on livre lorsque nécessaire Exploratoire, Validation du marché Petite
(10 max) à Moyenne
(20 max)
Lean Startup
Produit Globalement malléable (Logiciel, Création d'un nouveau Service …) Agile Expérimenté Par Sprints durant d'une semaine à un mois Evolutif Petite (10 max) Scrum
Produit Globalement malléable (Logiciel, Création d'un nouveau Service …) Culture Prédictive Légère Des livraisons à chaque fin de phase Stable
(Ex: projet réglementaire)
Par exemple, Petite (10 max) Prédictive, légère
Produit Globalement malléable (Logiciel, Création d'un nouveau Service …) Culture Agile En fonction de l'approche choisie Evolutif Equipes Grande (plus de 50) Agilité à l'échelle
Produit Globalement malléable (Logiciel, Création d'un nouveau Service …) Culture Mixte,
Agile - Prédictive
En fonction de l'approche choisie Evolutif avec partie plus Stable Equipes Généralement plus Grandes Approche hybride (Mixte Prédictif, Agile)
Contraintes Physiques Fortes
(Exemple : construction d'un immeuble, d'une chaîne de production en industrie …)
Généralement Prédictive Généralement après plusieurs semaines ou mois Généralement Stable Généralement de Grandes Equipes (plus de 50) Prédictive étoffée

1. Contraintes physiques ou immatérielles du produit à développer

La nature du produit à développer est à considérer pour le choix de l’approche de développement la plus appropriée.

Par exemple, dans le secteur du BTP (Bâtiment et Travaux Publics), si vous devez gérer la construction d’un immeuble de 20 étages, vous définirez une approche de développement prédictive étoffée. Il est inimaginable d’ajouter 5 étages en cours de chantier car le client pense, en fin de compte, que c’est une bonne chose. Vos fondations ne tiendront potentiellement pas le poids de ces étages supplémentaires non prévus et votre immeuble risquerait de s’effondrer. Certaines natures de produits imposent donc une démarche prédictive.

A l’opposé, dans le secteur du développement logiciel sur mesure en mode SaaS (Software As a Service), il est tout à fait possible et même généralement recommandé de créer votre produit avec une démarche Agile de type Scrum. Cela vous permettra de co-construire votre produit avec votre client et vos utilisateurs.

Si votre projet consiste à mettre en place une évolution réglementaire connue et maîtrisée, il serait préférable d’utiliser, ici, une approche prédicive simple (légère).


2. Culture d’entreprise et de l’équipe

La Culture d’entreprise joue sur le choix de votre démarche.

Si vos équipes sont habituées et souhaitent organiser le projet de manière traditionnelle avec l’approbation de la direction, il serait préférable d’utiliser une approche prédictive si le sujet s’y prête.

Si votre équipe souhaite basculer sur une démarche Agile mais est encore débutante, vous pourriez utiliser une approche Kanban, plus facile à mettre en place qu’une approche Scrum pour des débutants.

Il est donc essentiel de prendre en considération les préférences de votre équipe et de votre organisation dans le choix de votre approche de développement.


3. Considérer la fréquence de livraison du produit ou service que le projet doit créer

Les produits que vous créez peuvent être construits graduellement en intégrant des livraisons continues ou, à l’opposé, en effectuant une seule livraison en fin de projet.

Par exemple, la construction d’un nouveau sous-marin nécessitera une approche globalement très prédictive et sera pensée très en amont avant de lancer les premiers travaux de construction du chantier naval. Si certains composants du sous-marin, comme des logiciels développés spécifiquement pour l’occasion peuvent être créés avec une méthodologie Agile type Scrum par exemple, la globalité du projet sera menée avec une approche prédictive, c’est à dire de projet traditionnel. Le sous-marin, constituant le livrable principal attendu, sera livré en une seule fois à la fin du projet, 7 ans, par exemple, après le démarrage officiel de celui-ci. Il s’agit ici de ce que nous appelons une approche prédictive étoffée. Donc 1 seule livraison en fin de projet.

A l’opposé, un produit consistant en un logiciel de réservation de chambres d’hôtels créé par un grand groupe international peut être développé avec une démarche Agile basée sur une approche Kanban et Devops. Dans ce cas les améliorations du logiciel peuvent être rendues accessibles et livrées aux clients tous les jours. Le produit est donc créé progressivement avec des évolutions quotidiennes. La fréquence de livraison est ici celle la plus élevée, plusieurs évolutions livrées et utilisées par les clients chaque jour.

La fréquence de livraison peut donc être quotidienne pour la fréquence les plus élevée ou, à l’opposé, une seule livraison en fin de projet, pour la fréquence la plus basse.


4. Stabilité du périmètre

Si votre périmètre projet est très stable vous privilégierez une approche prédictive.

Si votre client ou vos utilisateurs ne savent pas de qu’ils souhaitent, il serait préférable d’employer une approche Agile.


5. Taille de l’équipe projet

La taille de l’équipe projet est bien évidemment à considérer.

Pour les approches prédictives, il n’y a pas de limites haute et basse à la taille de l’équipe.

Pour les approches Agiles, de type Scrum ou Kanban, il est conseiller une taille maximale d’équipe de 10 membres.

Au-delà, il sera conseillé d’utiliser plusieurs équipes Agiles coordonnées ou des démarches Agiles à l’échelle.






Une remarque sur cet article ? Vous souhaitez participer ?
Rejoignez notre groupe privé LinkedIn pour échanger autour du Management & du Digital.


Je Rejoins le Groupe LinkedIn





A propos de l'auteur: Grégoire Semelet
Grégoire a 15 années d’expériences en gestion de projets, PMO, conception de logiciel, Agilité, formation, coaching. Il intervient comme consultant depuis 2006 auprès de nombreuses sociétés. Certifié PMP du PMI, PSM I, PSPO I de Scrum.org et ITIL d’Axelos.
-