Digital & Management par MaCertif
LinkedIn Passer du mode Sombre/Clair/Auto Passer du mode Sombre/Clair/Auto Passer du mode Sombre/Clair/Auto Retour à l'accueil

DevOps va-t-il remplacer ITIL?

« Je suis ici parce que mon patron m’a inscrit, mais DevOps me suffit amplement ! ».

Combien de fois n’ai-je entendu cette phrase depuis que j’anime des sessions de formation ITIL ?

DevopsITIL_Bataille

Les plus audacieux -oserais-je dire les plus téméraires- accompagnent leur affirmation d’un schéma, que j’ai tâché de reproduire ci-dessous, illustrant la suprématie de DevOps sur ITIL. DevOps illustré par le second schéma, serait le référentiel ultime, qui réalise la synthèse entre l’agilité et la rigueur.

A gauche, la partie traditionnelle (passée) avec un cloisonnement entre les « dev », les tests et les « ops ».

Les adeptes de “devops” proposent le schéma de droite avec ITIL progressant vers les devs tout en restant centré sur les ops et Agile vers les ops, donc vers ITIL.

SchemaDevopsITIL

Si ce schéma est correct, il ne représente cependant qu’une partie d’un ensemble plus important ; il ne couvre pas toutes les connaissances nécessaires à l’ITSM, à des opérations efficaces, ce que fait ITIL 4.

Effectivement, il est possible que DevOps répondent aux exigences des développeurs « purs et durs », chargés de programmer, intégrer et livrer de façon continue et automatisée. Lorsqu’on les titille un peu, ces mêmes développeurs vous soutiendront que DevOps va plus loin, et encourage le travail collaboratif, le partage des objectifs, la transparence, le respect.

Mais qu’en est-il des opérations courantes, du traitement efficace des demandes de service, de la capture et de la résolution des incidents, de l’organisation du centre de service ? Quid de la gouvernance, de la gestion des coûts ?

De mon point de vue, DevOps s’apparente plutôt à la chaîne de valeur des services ITIL 4.


FluxDevOps_AC_ITILR.png

De toute évidence, les deux approches traitent du même sujet, parfois avec le même vocabulaire (plan, build) parfois avec des synonymes (release/deploy/deliver, operate/support).

Mais souvenons-nous que la chaîne de valeur ITIL 4 n’est qu’une des composantes d’un ensemble plus complet, le système de valeur des services, illustré ci-dessous.

SVS_ITIL4

Souvenons-nous qu’ITIL 4, à l’image de Devops, propose également des principes fondamentaux, indiqués ci-dessus dans le système de valeur des services. Ces principes parlent d’Agilité, d’automatisation, de collaboration. La dernière version d’ITIL 4 a été conçue pour intégrer naturellement DevOps. Le système de valeur des services ITIL 4 traite de gouvernance, d’amélioration continue. Il décrit un ensemble de 34 pratiques, régies par des principes fondamentaux intangibles.

DevOps ne serait donc rien d’autre qu’une partie d’ITIL 4 ? Ce serait une grave erreur que de le penser et de mettre de côté DevOps au profit d’ITIL 4. Aujourd’hui les équipes performantes utilisent à la fois ITIL et DevOps.

En conclusion, opposer DevOps à ITIL n’a pas de sens .

L’adoption de DevOps vise à automatiser le développement, l’intégration et la livraison et gagner en agilité, mais elle implique également un changement de paradigme en stimulant la collaboration et l’échange d’information. Cette évolution bénéficie naturellement aux adeptes d’ITIL, et contribue à la diffusion des bonnes pratiques.

S’il fallait encore un argument pour convaincre les sceptiques, regardons du côté des éditeurs. Ils ne s’y trompent pas et encouragent la collaboration entre outils, en proposant régulièrement de nouvelles intégrations:




Vous aimez cet article ? Partagez-le sur LinkedIn





A propos de l'auteur: Fabien Volckaert
25 ans d’expérience en tant que professionnel en gestion des services informatiques : 10 ans dans le domaine de l’assistance aux services et 15 ans dans celui de la prestation de services. Certifié ITIL Expert et ITIL 4 MP d’Axelos. Possède une vaste expérience pratique sur le terrain (mise en œuvre, formation, conception, configuration et services d’intégration).
-





Tags : DevOps, ITIL